Blog d'un jeune social-démocrate ouvert sur le monde

Blog d'un social-démocrate vivant à Paris.

07 octobre 2008

Ségolène Royal en concert, ça passe mal

Selon un sondage LH2, le concert de la Fraternité n'a pas convaincu. Bien entendu, il faut bien entendu faire attention avec les sondages mais suite à mes décryptages de la communication ante et post concert de la Fraternité, il est intéressant de voir comment les Français l'ont vu.

Ainsi, à la question : "Samedi dernier, Ségolène Royal a organisé une fête de la Fraternité au Zénith de Paris, un rassemblement qui mêlait chansons, courts métrages et discours politique. Personnellement, approuvez-vous cette nouvelle manière de faire de la politique ?"

OUI : 27 (ensemble de la population) 25 (sympathisants de gauche) 30 (sympathisants du Parti Socialiste)
NON : 63 (ensemble de la population) 58  (sympathisants de gauche) 59 (sympathisants du Parti Socialiste)

Mais dans le même temps, Ségolène Royal gagne 1 point auprès des sympathisants du Parti Socialiste à la question : "À votre avis, qui serait le meilleur dirigeant pour le Parti socialiste, au cours des années qui viennent ?"

Alors quelles leçons tirer de ce concert de la Fraternité?

Ségolène Royal a réussi son coup en clivant autour d'elle. Elle récupère une partie des voix qui était hésitante autour de sa personne et convainc au moins 1 point derrière elle. Il lui reste 7 points gagnable auprès des sympathisants. Mais c'est déjà dit Ségolène Royal clive soudant contre elle une large majorité. Et des personnes qui étaient derrière elle s'éloigne se détournent. Ségolène Royal se retrouve donc avec un noyau dur mais sa marge de manœuvre est faible si elle décide de continuer dans cette communication new wave.

Les commentaires sont désactivés, vous pouvez désormais commenter cet article sur mon nouveau blog

Posté par abadinte à 13:30 - Parti Socialiste - Permalien [#]
Partager sur Facebook
Votez pour cet article
 
>