Blog d'un jeune social-démocrate ouvert sur le monde

Blog d'un social-démocrate vivant à Paris.

24 octobre 2008

Quand les journalistes donnent leur langue au chat

Avez-vous lu cet article du Parisien? Mais si! Celui où la journaliste explique pourquoi Royal peut gagner!

Bon avant de faire un parallèle avec une certaine couverture de décembre 2005 du Nouvel Obs qui avait mis sur orbite la candidature Royal -il est d'ailleurs hilarant de voir les socialistes soutenant la motion E geindre contre les méchants médias pas gentils avec Ségolène- je souhaite parler du manque de clairvoyance des journalistes qui ont toujours cru que Bertrand Delanoë était en pôle position.

Et là, j'ai une question qui amène d'autres questions. Comment un journaliste normalement constitué peut-il croire que Bertrand Delanoë est un candidat crédible? N'a-t-il pourtant jamais senti le manque d'enthousiasme en Ile-de-France de la candidature Delanoë? N'a-t-il pourtant pas vu la déshérence des adhérents autour de Delanoë? N'a-t-il pas vu que sa garde rapprochée est composée de vieux jospinistes et d'élus plus ou moins obligés? N'a-t-il pas vu que sans l'apport miraculeux des fractions dissidentes de Socialisme & Démocratie, il n'y aurait pas eu de militants derrière le maire de Paris? N'a-t-il pas vu que le discours de Bertrand Delanoë est en contradiction totale avec ce qu'attendent les socialistes : le retour du politique, le retour de la puissance politique même.

Et donc, le journaliste du Parisien annonce que Bertrand Delanoë se casse la gueule et que Ségolène Royal pourrait en sortir gagnant. Mais pourquoi les journalistes ne lisent-ils pas mon blog? Avant le dépôt des motions, j'avais donné le résultat de mon petit doigt. Bref, Ségolène Royal malgré tout ce que l'on peut penser d'elle est largement la candidate préférée des socialistes et finira première. Même si le Premier signataire de sa motion, Gérard Collomb, est vraiment a-charismatique.

Et Martine Aubry dans tout ça? Et bien s'il sera très difficile pour Martine Aubry de prendre une place décisive à Paris, ne soyons pas d'insupportables blaireaux annonçant des 40% pour la motion Changer à gauche à Paris, Martine Aubry est un véritable challenger pour devenir incontournable dans le Parti Socialiste. Elle se bat jour après jour contre la politique de Nicolas Sarkozy car c'est ça d'abord que les Socialistes attendent et elle propose un nouveau modèle face à l'argent et la loi du plus fort.

Les commentaires sont désactivés, vous pouvez désormais commenter cet article sur mon nouveau blog

Posté par abadinte à 09:38 - Parti Socialiste - Permalien [#]
Partager sur Facebook
Votez pour cet article
 
>