Blog d'un jeune social-démocrate ouvert sur le monde

Blog d'un social-démocrate vivant à Paris.

31 décembre 2008

Que 2009 commence mieux que 2008 ne s'est terminé

Et oui! qui aurait pu croire qu'un type aillant soutenu officiellement Martine Aubry depuis juillet trouve que l'année 2008 se soit si mal terminé! Et bien tout simplement parce je ne sais pas si vous l'avez remarqué mais la conclusion ne fut pas aussi limpide que chacun aurait souhaité. Un Parti Socialiste ingouvernable, ce n'est pas ce que nous aurions souhaité, une crise financière qui risque d'être longue, dure et sans répit ne peut nous satisfaire même si c'est le symptome de ce que nous honissons. 2008, c'est aussi l'année plus personnelle de ma lente descente en enfer dans les rouages de l'Etat. Jeune diplômé, je n'ai plus de sécurité sociale étudiant et n'ayant jamais travaillé plus de 6 mois dans ma vie grâce aux stages qui m'ont empêché d'avoir de vraies expériences professionnalisantes, de vraies fiches de paie et de vraies protections sociales. N'ayant pas la possibilité de toucher l'assurance chomage, n'ayant pas la possibilité de toucher un R.M.I et donc la C.M.U., je ne vis que du soutien de ma famille. Sans protection sociale, je n'avais pas intérêt à tomber malade cet hiver, ni à me fouler la cheville, aller voir le médecin, prendre un quelconque médicament.

"Argent trop cher, la vie n'a pas de prix" si ce n'est le prix de la survie.

Alors pour 2009, je ne peux que souhaiter que ça aille mieux. Pour la France, sortir de la crise serait un grand pas pour ce pays fragile. Même si je n'ai aucune confiance dans le travail de Nicolas Sarkozy, nous ne pouvons que lui souhaiter qu'il réussisse car les crises sont le terreau des pires extrêmismes. Et que je ne souhaite pas voir arriver au pouvoir des Le Pen et Besancenot dans le monde. Pour le Parti Socialiste d'abord. Un score important aux Européennes serait le bienvenue. Si penser récupérer l'ensemble des voix de 2004 parait illusoire, nous pouvons atteindre le quart des suffrages. Et pour moi, ce ne sera qu'un boulot qui me rendra un peu de ce qu'on appelle l'indépendance.

Les commentaires sont désactivés, vous pouvez désormais commenter cet article sur mon nouveau blog

Posté par abadinte à 10:47 - Fourre-tout - Permalien [#]
Partager sur Facebook
Votez pour cet article
 
>