Blog d'un jeune social-démocrate ouvert sur le monde

Blog d'un social-démocrate vivant à Paris.

03 février 2009

Polémiquons sur les guerres asymétriques

Israël contre Hamas ou Hezbollah, Etats-Unis contre Talibans en Afghanistan ou Sunnites en Irak, Mexique contre les troupes du sous-commandant Marcos, l'Otan contre les fidèles de Milosevic, l'Irlande contre l'IRA, l'Espagne contre l'ETA, la France contre les Corses, la Chine contre le Tibet...

kassam_hamas_gaza_palestineToutes ces guerres ou guerillas ont un point en commun. C'est un Etat ou un groupement d'Etats contre une armée d'un pays, d'un groupe paramilitaire, de terroristes, une maffia. Et souvent, on parle "d'événements", de "guerilla", de "lutte contre le terrorisme", de "guerre asymétrique". C'est David contre Goliath pour la référence mythique (ou biblique mais ça revient au même). Les gens raffolent de ces confrontations. Que ce soit une guerre ou une confrontation sportive. On parle plus du match de coupe de France Carquefou-PSG que du Havre-Le Mans du week-end dernier*. La logique ici est la même. On se passionne pour savoir si celui qui est considéré comme le plus faible va gagner ou pas. Et si le plus fort gagne, on crie au scandale. Si si je vous jure! Rappelez-vous les larmes des joueurs de Concarneau battu 6-0 par l'Olympique de Lyon et les commentaires des journalistes commentateurs sportifs. Au football comme à la guerre, on n'est pas content drone_combat_dassault_aviationquand l'équipe utilise ses meilleures armes. Vous me direz, utiliser Benzema, c'est moins grave que d'utiliser des grosses munitions pour répondre aux tirs de roquettes artisanales et aux bombes. Et vous aurez tout à fait raison. Mais la question que je me pose, c'est que si une guerre a pour but de voir un vainqueur et un vaincu, pourquoi les belligérants n'utiliseraient pas les armes à leur disposition? Faudrait-il refuser de terminer au plus vite une guerre commencée pour de bonnes ou de mauvaises raisons parce qu'on refuse d'utiliser de plus grosses armes que les autres belligérants? Les groupes censés être les plus forts devraient-il utiliser les mêmes armes que ceux qui sont censés plus faibles? L'Espagne ou l'Irlande doivent-elles arab_kid_gunplastiquer aussi les villes basques ou irlandaise pour ne pas utiliser d'armes disproportionnées? La France doit-elle organiser des guet-apen en Afghanistan? Plastiquer des maisons en Corse? Quelle est la "bonne" proportion? Y a-t-il d'ailleurs une bonne proportion? S'il n'y a pas de "bonne" proportion, il ne peut y avoir disproportion. Mais alors pourquoi nous parle-t-on de disproportion dans les guerres asymétriques? Est-ce un moyen de communication pour s'attirer l'empathie des non-belligérants?

Nota Bene : Je ne suis pas un foudre de guerre, loin de là. Mais j'estime que la guerre est parfois le dernier moyen lorsque la diplomatie est incapable d'agir. Je suis donc plus un Léon Blum réarmant la France durant le Front Populaire et aidant en sous-main le Front Populaire espagnol contre la menace franquiste que Daladier allant signer les accords de Munich.

*Carquefou et Concarneau sontt en 4e division et le PSG, Le Havre, Lyon et Le Mans en 1ère division

Les commentaires sont désactivés, vous pouvez désormais commenter cet article sur mon nouveau blog

Posté par abadinte à 11:44 - Le monde géopolitique - Permalien [#]
Partager sur Facebook
Votez pour cet article
 
>