Blog d'un jeune social-démocrate ouvert sur le monde

Blog d'un social-démocrate vivant à Paris.

26 février 2009

Benoit Hamon à la République des blogs pour parler... d'Europe

Benoit Hamon était l'invité "surprise" de la République des blogs. Le nouvel organisateur de la soirée souhaitait développer une nouvelle façon d'appréhender la RDB en mettant en place un débat sur l'Europe. Le premier invité politique était donc Benoit Hamon député européen et porte-parole du Parti Socialiste. Invité à s'exprimer dans un climat très voire trop institutionnel loin des agapes des anciennes RDB, beaucoup de blogueurs ont ressenti une gêne dans leur moment. Et c'est vrai que c'était moins sympa pour discuter.

Mais revenons sur ce que Benoit Hamon a dit.

D'abord, il n'a pas parlé de sa place sur les listes en Ile-de-France aux Européennes. Le secret est donc bien gardé. Soit. Mais il y a de forte chances qu'en Ile-de-France nous ayons cette configuration : Harlem Desir, Pervenche Bérès, Benoit Hamon et Domique Méda ou Monique Saliou. La 4e reste encore à déterminer.

Le débat autour de Benoit Hamon était très instructif. Passant de la présidence française de l'Union Européenne à ce que les Socialistes doivent faire pour l'Europe et de la réconciliation des oui et non socialistes, Benoit Hamon a montré sa vision de l'Europe que l'on retrouve d'ailleurs dans sa contribution (rappelez-vous le comparatif des contributions que j'avais fait en aout 2008 sur l'Europe dont je vous met les liens à la fin).

Après avoir débattu avec d'autres experts européens comme Pierre Catalan, Thomas Lefevre de Toute l'Europe et un autre homme dont j'ai zappé le nom Eurojunkie, j'ai posé une question à Benoit Hamon. Forcément provocateur, je lui ai demandé si le Parti Socialiste allait faire campagne sur une opposition à Nicolas Sarkozy ou sur des propositions.

Sa réponse ne doit pas étonner. Il trouve injuste de dire que le PS ne fait que s'opposer car le PS propose et il cite le plan de relance, la recherche, etc... Mais, continue Benoit Hamon, il est vrai qu'en 2008 le PS a peu proposé car ils étaient trop occupés à s'opposer entre eux et qu'il était plus simple de s'opposer. Et Benoit Hamon de conclure : "nous nous baserons avant tout sur le programme du Manifeste Européen et nous irons même plus loin".

J'espère, en tout cas, voir une campagne sur les idées et pas de l'anti-gouvernementalisme bête pour surfer sur le mécontentement des Français. Laissons ça à nos amis nouveaux anti-capitalistes -car avant ils étaient pour le capitalisme comme les néo-conservateurs étaient progressistes avant- et concentrons-nous sur ce que nous pouvons apporter à l'Europe.

Le comparatif des contributions socialistes sur l'Europe :

Le constat de la crise européenne

L'Europe doit protéger les Européens

la Banque Centrale Européenne et des fonds souverains,

L'harmonisation fiscale et sociale

Les grandes politiques européennes

Le fonctionnement démocratique de l'Europe

Les commentaires sont désactivés, vous pouvez désormais commenter cet article sur mon nouveau blog

Posté par abadinte à 11:03 - Europe - Permalien [#]
Partager sur Facebook
Votez pour cet article
 
>