Blog d'un jeune social-démocrate ouvert sur le monde

Blog d'un social-démocrate vivant à Paris.

13 octobre 2009

Nicolas Sarkozy est le digne héritier de Nicolae Ceaucescu

Préambule : Si vous pensez qu'écrire ceci me fait plaisir vous vous trompez.

Depuis quelques jours, les internautes sont choqués par la nomination de Jean Sarkozy au poste de directeur de l'EPAD principalement sur Twitter que vous pouvez suivre ici. Qu'est-ce que l'EPAD exactement? C'est l'établissement public d'aménagement de la Défense qui gère le milliard de fonctionnement. 1 milliard pour un mec de 23 ans incapable à d'avoir son Deug (2e année de licence) de Droit. Sans parler de son QI limité, de son inexpérience patente, de sa filiation avec un ancien directeur de l'EPAD aujourd'hui président de la République, on peut se demander comment cet homme avec aussi peu de qualités peut diriger un aussi grand établissement. Alors les langues se délient...

Laurent Fabius fait dans l'ironie. Et c'est très drôle. C'est la dernière question de la Vidéo. Les journaux qui n'avaient pas prêté attention à la nomination réagissent enfin. Vous verrez demain une magnifique Une du journal Libération. Les journaux étrangers se moquent totalement de notre pays. Népotisme, monarchie etc... nous sommes la risée du monde. Medley sur Rue89 avec une vidéo d'un journal chinois qui réussit à nous faire passer pour des... cons. C'est aussi sur Rue89 que l'on trouve la lettre ouverte de Julien Sage, maire adjoint de Nanterre et président de l'établissement public d'aménagement de Seine-Arge voisin de l'EPAD qui sera fusionné par l'EPAD dès que Sarkozy, Nicolas cette fois-ci, aura signé le décret d'application. Le Parti Socialiste aussi y va de son commentaire et a l'idée intelligente -comme Julien Sage- de contextualiser cette nomination avec la casse en règle que Christian Blanc, secrétaire d'Etat chargé du développement de la région capitale, souhaite mettre en place avec sa réforme du Grand Paris. Rendez-vous chez Re-So, pour en savoir plus sur la réforme du Grand Paris. Et à droite? Si les élus font front derrière le fils de Sarkozy avec à n'en pas douter la plus belle défense par Jean-François Copé hier soir sur Canal +, les militants, eux, sont choqués. Ce sont des libéraux qui croient en la méritocratie, au travailler plus pour gagner plus. Qu'une "biiip biiip" devienne directeur à 23 ans les fait bondir. Ils avaient déjà eu du mal à le voir imposer comme candidat pour devenir conseiller général puis lorsqu'il avait été imposé à la tête du groupe UMP du Conseil Général, là c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase. Et la sentence tonne, Nicolas Sarkozy dirige l'UMP comme Ceaucescu la Roumanie. Et là c'est gratiné. Selon Wikipedia, Nicolae Ceaucescu promeut sa femme à des fonctions ministérielles et son fils à la direction des jeunesses du Parti Communiste Roumain. Alors à quand Carla Bruni Sarkozy ministre?

Conclusion : Nicolas Sarkozy est l'héritier de Nicolae Ceaucescu et les protestations viennent un peu tard. C'était en février 2008 lors de l'élection de Jean Sarkozy qu'il aurait fallu réagir. Balkany nous avait pourtant prévenu que Jean Sarkozy était encore plus doué que son père...

Les commentaires sont désactivés, vous pouvez désormais commenter cet article sur mon nouveau blog

Posté par abadinte à 10:33 - 5 ans sous Sarkozy - Permalien [#]
Partager sur Facebook
Votez pour cet article
 
>